top of page

Et si c'était une attaque de panique ?

J'ai des crises d'angoisse... C'est une phrase que j'entends souvent en consultation. J'investigue alors pour en savoir plus, car différentes réalités se cachent derrière ce ressenti.

Parfois ces crises d'angoisse sont en fait des attaques de panique.

C'est très éprouvant, mais tout à fait inoffensif et ça se traite.

"L'attaque de panique est une montée brusque de crainte intense qui atteint son acmé en moins de 10 minutes, avec la survenue de 4 ou plus des symptômes suivants : palpitations/transpiration/tremblements/

sensation d'étouffement/douleur ou gêne thoracique/nausée ou gêne abdominale/sensation de vertige/ frissons ou bouffées de chaleur/engourdissement ou picotements/ déréalisation ou dépersonnalisation/ peur de mourir, de perdre le contrôle, de devenir fou."(DSM-5)

Assez souvent, la personne qui subit une attaque de panique pour la première fois se rend aux urgences, tant les sensations physiques sont inquiétantes.

Parfois, cette attaque de panique restera unique, d'autres fois elle sera suivie d'autres attaques, le plus souvent de manière inopinée, sans déclencheur particulier. Dans ces cas-là, il est préférable de consulter un thérapeute TCC pour apprendre à y faire face.

En l'absence de prise en charge, la personne risque de développer une crainte de la survenue d'autres attaques de panique et de leurs conséquences, allant jusqu'à modifier son comportement, par exemple par des stratégies d'évitement. Cela devient alors un trouble panique.

Le traitement en TCC de ce trouble passe par : la psychoéducation, la restructuration cognitive, éventuellement une exposition progressive aux sensations physiques pour s'y habituer et ne plus les redouter, la technique du contrôle respiratoire, la respiration abdominale.

Ne laisser plus les attaques de panique vous gâcher la vie !



4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page